Ma petite popote

04 mars 2011

Fondant au chocolat sans beurre

Un gâteau tout simple à réaliser, sans beurre, hyper fondant; voilà la recette:

Il faut:

  • 150 gr de chocolat
  • une boîte de crème de marron (taille moyenne)
  • 20 cl de lait concentré non sucré
  • 3 oeufs

Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre avec le lait concentré. Quand le chocolat est fondu, fouetter pour homogénéiser. Vider la boîte de crème de marron dans un saladier et ajouter le chocolat fondu. Bien mélanger puis ajouter les oeufs un par un.

Verser dans un moule beurré (sauf si moule en silicone) et mettre au four préalablement chauffé à 180°C pendant 30 minutes. Faire refroidir en posant le plat sur une grille. Déguster froid.

 

Posté par Audrey59 à 21:13 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


23 janvier 2011

Macarons au citron

                                 

                                      macarons_citron

La recette des coques est la même que dans le post des macarons à la clémentine, sauf qu'il faut mettre du colorant jaune. Comme on peut le voir sur la photo, les miens ne sont pas très jaunes car ils ont cuits 2 minutes de trop, et les couleurs pâles ont tendance à brunir au four.

Je vais donc surtout vous poster ici la recette de la ganache au citron, qui n'est autre qu'un lemon curd (c'est la garniture qu'on trouve dans les tartes au citron par exemple).

Pour garnir 16 macarons, il faut donc:

  • 2 citrons (jus et zestes)
  • 2 jaunes d'oeuf (tiens, ça tombe bien, il faut 2 blancs d'oeuf pour les macarons)
  • 20 cl d'eau
  • 40 gr de Maïzena
  • 25 gr de beurre
  • 40 gr de sucre

Mettre dans une casserole l'eau, la Maïzena et le beurre. Porter à ébullition en mélangeant bien au fouet. Le mélange doit bien épaissir. Hors du feu, ajouter le jus des deux citrons, les zestes,les jaunes d'oeuf et le sucre. Bien mélanger et laisser refroidir quelques heures avant de garnir les macarons.

Posté par Audrey59 à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 janvier 2011

Galette des rois (à la frangipane)

                                                                         

DSC_0103

Personnellement, j'en ai marre des galettes de supermarché, dans lesquelles il n'y a que du feuilletage (même pas bon d'ailleurs), et quasiment pas de frangipane. Donc maintenant, les galettes, c'est "fait maison", c'est meilleur et c'est moins cher. Je fais ma pâte feuilletée moi-même, pur beurre, mais quand on n'a pas beaucoup de temps, des rouleaux de pâte toute prête, c'est bien aussi!

Il faut:

Préparer la crème d'amande: travailler le beurre mou en beurre pommade. Saupoudrer dessus le sucre glace et la poudre d'amande. Travailler le mélange pour qu'il est un aspect de sable mouillé. Ajouter l'oeuf et continuer de bien mélanger. Quand l'oeuf est bien incorporé, ajouter la Maïzena et le rhum.

Préparer la crème pâtissière: faire chauffer le lait. Pendant ce temps, mélanger le sucre et les jaunes d'oeuf, et ajouter ensuite la farine. Bien mélanger. Quand le lait bout, en verser la moitié sur le mélange oeuf/farine/sucre, en mélangeant aussitôt pour que l'oeuf ne coagule pas. Reverser tout le mélange dans la casserole et faire chauffer tout en continuant de mélanger, jusqu'à obtenir une consistance bien épaisse. Attention quand même à ce que ça n'attache pas!

Quand la crème pâtissière est refroidie, la mélanger à la crème d'amande.

Étaler un disque de pâte sur une plaque à pâtisserie. Mettre la frangipane dans une poche à douille (facultatif, c'est juste que c'est pratique) et commencer à garnir la pâte, en démarrant pas le centre, jusqu'à environ 3 centimètres du bord.

DSC_0096   DSC_0098

Badigeonner le bord avec du jaune d'oeuf et fermer tout de suite avec le deuxième disque de pâte (sans oublier de mettre la fève!!!). Attention, il faut bien souder les bords, sinon à la cuisson, c'est la catastrophe: toute la frangipane se répand sur la plaque (je sais de quoi je parle!). Ne pas hésiter à cranter le bord avec un couteau, pour être sûr de bien coller les deux pâtes. Faire un petit trou au centre de la pâte (pour laisser s'échapper la vapeur) et faire des petits dessins au couteau (sans trop appuyer bien sûr!). Dorer au jaune d'oeuf dilué dans un peu de lait.

DSC_0101

Enfourner dans un four préalablement chauffé à 240°C, pendant 15 minutes, puis baisser à 200°C et laisser cuire encore 20 minutes. Laisser refroidir sur une grille. Déguster tiède avec un bon verre de cidre!

Posté par Audrey59 à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 janvier 2011

Macarons à la clémentine

DSC_0054

Aïe, aïe, aïe! Les macarons!!! Je ne sais pas ce qui est le plus dur: les confectionner, ou arrêter d'en manger!

J'ai dû faire environ 5 ou 6 fournées avant de réussir le macaron parfait, autant dire qu'il vaut mieux être obstinée, et surtout ne pas se décourager! La plupart de mes ratages sont dûs à une pâte trop liquide, qui s'étale tout de suite, et donc donne des macarons tout plats, et collés les uns aux autres! Bref, pas top.

Je vais donc tenter de vous donner la recette la plus fidèle possible.

Pour une vingtaine de macarons:

  • 2 blancs d'oeuf (soit environ 70gr) séparés des jaunes la veille, et à température ambiante depuis 1 heure
  • 130 gr de sucre glace
  • 65 gr d'amande en poudre
  • 30 gr de sucre blanc
  • du colorant alimentaire orange
  • pour la ganache:
  • 150 gr de chocolat blanc
  • 10 cl de crème liquide
  • 1 clémentine
  • huile essentielle d'orange (facultatif)
  • Matériel INDISPENSABLE
  • un mixer
  • un batteur électrique
  • un tamis (ou une passoire à trous très fins, type chinois)
  • une poche à douille avec un embout rond (pas cannelé)
  • une maryse

Séparer donc les blancs d'oeuf la veille et les réserver dans un récipient fermé au frais. Les sortir du réfrigérateur au moins une heure avant de démarrer la recette, pour qu'ils soient à température ambiante (ou éventuellement, les passer au micro-onde pendant 10s, puissance minimum).

Pendant que les blancs prennent la température, mixer ensemble la poudre d'amande et le sucre glace, pendant quelques minutes. Tamiser le mélange très finement, ceci afin d'obtenir les coques les plus lisses possible.

Avant de commencer à monter les blancs, préparer le sucre blanc et le colorant alimentaire. Démarrer le fouettage des blancs, doucement. Quand les blancs commencent à prendre, introduire une cuillère de sucre et augmenter la vitesse du batteur. Quand les blancs commencent à former des pics et qu'ils sont bien serrés, ajouter le reste du sucre et augmenter encore la vitesse du batteur. Ajouter le colorant et arrêter le batteur.

Démarrer le macaronnage. Cette opération est très délicate car il ne faut pas refaire tomber les blancs. Il est indispensable d'avoir une maryse pour cela. Verser le mélange tamisé en 4 fois sur les blancs, en mélangeant très délicatement à chaque fois. En fait, il faut mélanger en soulevant les blancs, surtout pas en mélangeant dans le sens des aiguilles d'une montre. La pâte doit être bien souple et faire un ruban quand on la soulève.

Mettre une feuille de papier sulfurisée sur une plaque (pour que la feuille ne bouge pas, on peut mettre un point de pâte aux quatre coins de la plaque). Remplir la poche à douille de pâte et commencer à déposer des petits tas sur la plaque. Normalement, si tout va bien, le macaron ne s'étale pas (s'il s'étale, c'est pas grave, vous ferez mieux la prochaine fois, mais cette fournée sera mangeable quand même). Les macarons doivent être un peu espacés car ils vont gonfler.

Laisser "croûter" pendant environ une heure. Avant d'enfourner, on doit pouvoir toucher le macaron sans que la pâte colle au doigt.

Préchauffer le four à 150°C et quand il est chaud, enfourner pour environ 14 minutes (pour des petits macarons). La petite collerette commence à se former au bout de 5/6 minutes, et les coques se lissent et brillent. A la sortie du four, poser la plaque sur une grille et attendre quelques minutes avant de décoller les macarons.

Préparer la ganache: hacher le chocolat blanc au couteau; pendant ce temps, porter la crème à ébullition. Prélever le zeste de la clémentine (avec une râpe à fromage par exemple, trou moyen) et presser le jus. En mesurer 5 cl environ.

Quand la crème bout, la verser sur le chocolat et mélanger tout de suite. Ajouter les zestes, le jus et éventuellement l'huile essentielle d'orange(3 gouttes suffisent) pour un goût d'agrume plus prononcé. Laisser refroidir et épaissir. Si le mélange reste trop liquide, hacher encore un peu de chocolat blanc, refaire chauffer un peu de ganache et la verser sur le chocolat blanc. Mettre la ganache au frais pendant au moins une heure.

Monter les macarons: verser la ganache dans la poche à douille et mettre une belle noisette sur la moitié des coques. Les refermer avec les coques restantes, et presser légèrement. Et là, le plus dur: mettre au frais jusqu'au lendemain! Et oui, les macarons sont bien meilleurs le lendemain. Pour preuve, quand j'ai fait cette dernière fournée(hier), j'ai cru que je les avais encore ratés car les macarons étaient croquants et collaient aux dents au lieu d'être moelleux. Et quand j'en ai mangé un ce midi, il était parfait! Je suppose qu'il a pris l'humidité de la ganache et du réfrigérateur.

Et voilà! Bonne dégustation!

Posté par Audrey59 à 22:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 novembre 2010

Que faire avec un reste de riz

Si comme moi vous ne savez pas doser le riz, les pâtes, etc, vous avez souvent des restes. Je vais donc vous suggérer une recette pour utiliser vos restes de riz: des croquettes de riz crémeux à l'emmental.

Il faut:

  • 100 gr de riz cru (soit 200 gr de riz cuit)
  • 10 cl de crème liquide
  • 50 gr d'emmental
  • 1 oeuf
  • de la chapelure
  • de la farine
  • sel, poivre, ciboulette

Faire chauffer la crème liquide, jusqu'à ce qu'elle réduise un peu. Ajouter ensuite le fromage râpé et assaisonner (sel, poivre, herbes aromatiques). Ajouter le riz cuit à la crème.

Étaler le mélange sur une planche à découper en verre, ou dans un plat, sur une épaisseur d'environ 1,5 cm. Laisser refroidir pendant 2 heures. Quand le riz est bien durci, découper les beignets à l'emporte-pièce. Prendre 3 assiettes creuses et mettre dans l'une un peu de farine, dans une autre, 1 oeuf battu et dans la troisième de la chapelure. Tremper les beignets d'abord dans la farine, puis dans l'oeuf, puis dans la chapelure.

Faire frire ces beignets soit dans la friteuse, soit dans une poêle avec de l'huile bien chaude. Débarrasser  sur un essui-tout pour absorber le gras en trop.

Variante: on peut aussi le faire avec un reste de coquillettes, ou on peut mettre d'autres fromages en plus (du bleu, ou du chèvre par exemple). Pour faire manger des légumes aux enfants, on peut aussi y ajouter des épinards ou des brocolis.

Posté par Audrey59 à 21:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 octobre 2010

Risotto au saumon fumé

DSC_0237

Pour 4 personnes, il faut:

  • 400 gr de riz spécial risotto (riz arborio)
  • 1 l de bouillon (de volaille par exemple)
  • 80 gr de parmesan
  • 20 cl de vin blanc
  • 1 oignon
  • 3 cl d'huile d'olive
  • 2-3 tranches de saumon fumé
  • 20 cl de crème fraîche liquide
  • un peu de ciboulette
  • 1 cuillère à soupe de pignons de pin

Faire bouillir le bouillon de volaille. Emincer finement l'oignon, faire chauffer l'huile d'olive dans un grande poêle ou une sauteuse. Faire revenir les oignons, sans qu'il colore. Ajouter le riz et mélanger. Quand il est translucide, on peut commencer à ajouter le liquide. Commencer par le vin blanc. A partir de là, la cuisson doit être lente, donc on baisse bien le feu. Ajouter ensuite du bouillon, environ 2 louches à la fois, et n'en rajouter que quand les précédentes ont été absorbées par le riz. Répéter l'opération jusqu'à ce le riz soit cuit (environ 18 minutes).

Pendant cette opération, trancher le saumon fumé en lanières. Faire chauffer la crème avec la ciboulette, du sel et du poivre. Elle doit légéremment réduire. Faire revenir les pignons de pin dans une poêle chaude, à sec, pour qu'ils colorent légèremment.

Quand le riz est cuit, ajouter le parmesan râpé. On peut alors commencer à dresser. Moi cette fois j'ai utilisé des ronds à pâtisserie, pour avoir quelques choses de bien propre et régulier. J'ai donc posé mon cercle au milieu de l'assiette, j'ai ensuite arrosé de deux cuillères à soupe de crème à la ciboulette, j'ai disposé mes lanières de saumon, et j'ai retiré le cercle. J'ai ensuite mis un filet de vinaigre balsamique autour (plus exactement, du vianigre épaissi, que j'ai trouvé chez Zodio), et j'ai diposé quelques pignons de pin.

Posté par Audrey59 à 10:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Magret de canard, sauce acidulée à la groseille

Une idée de sauce qui se marie extrêmement bien au canard, et qui change un peu de l'orange ou du poivre vert habituel.

Il faut (pour deux personnes):

  • un beau magret de canard
  • 50 gr de gelée de groseille
  • 4 cl de vinaigre balsamique
  • 10 cl de crème fraîche liquide
  • sel, poivre

Inciser le gras du magret, sans entamer la chair. Assaisonner le, avant la cuisson, avec de la fleur de sel et du poivre du moulin. Faire chauffer une poêle, à vide. Quand elle est chaude, placer le magret, côté peau contre la poêle. Faire cuire 5 minutes à feu vif. Enlever un peu de graisse et retourner le filet. Faire cuire 5 minutes en baissant un peu la chaleur.

Quand le magret est cuit, le réserver au four chauffé à 100°c. Veiller à ne pas laisser trop de graisse du canard dans la poêle (l'équivalent de 2 ou 3 cuillères à soupe). Déglacer la poêle avec la gelée et le vinaigre. Porter à ébullition et laisser épaissir un peu. Rajouter ensuite la crème fraîche. Sortir le magret du four et le trancher. Disposer les tranches sur une assiette et napper avec la sauce. Servir aussitôt.

Posté par Audrey59 à 10:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 octobre 2010

Génoise ultra rapide

Pas toujours simple de la réussir, et pourtant c'est une base de gâteau vraiment pratique. On peut la fourrer avec de la confiture, de la crème pâtissière, de la mousse au chocolat. Un petit glaçage, des petites déco, et hop, voilà un super gâteau qui épate vos convives.

Le principe de cette recette, c'est qu'il faut aller vite pour éviter que la pâte ne retombe. Donc, préparez tous vos ingrédients et préchauffez votre four avant de commencer la préparation.

Il faut:

  • 4 oeufs
  • 130 gr de sucre
  • 130 gr de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique

Commencer donc par faire chauffer le four à 180°c.

Séparer les blancs des jaunes. Battre les blancs en neige bien ferme avec une pincée de sel. Incorporer ensuite le sucre, puis les jaunes d'oeuf, puis la farine et la levure. Il faut que tout soit bien incorporé mais il ne faut pas non plus trop mélanger, sinon la pâte retombe, et la génoise ne sera jamais aérienne.

Verser la pâte dans un moule(si possible à parois amovibles) ou sur une plaque à pâtisserie (pour faire un roulé, mais dans ce cas, diviser les ingrédients par deux), et enfourner pour une vingtaine de minutes (7 minutes pour le roulé).

Voilà, ne reste plus qu'à faire refroidir sur une grille, et à faire aller l'imagination pour la garnir (ne la couper que lorsqu'elle est refroidie).

Posté par Audrey59 à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Crème au caramel

DSC_0247

Voilà une crème maison qui est encore meilleure que celle pour laquelle tout le monde se lève! Si si, je vous assure!

Pour 4 ramequins, il faut:

  • 1/2 litre de lait
  • 3 jaunes d'oeuf
  • 3 cuillères à soupe de Maïzena
  • 80 gr de sucre
  • 2 cuillères à soupe d'eau

Dans un plat, battre les jaunes d'oeufs à la Maïzena (s'il reste du blanc dans vos jaunes, commencer par les passer dans une passoire fine, avant de les mélanger à la Maïzena).

Préparer le caramel: dans une petite casserole, mettre le sucre et les 2 cuillères d'eau. Mélanger, pour la première et dernière fois; après, interdiction de remuer avec quoique ce soit! Faire chauffer à feu vif jusqu'à obtenir une belle couleur marron.

Pendant ce temps, faire chauffer le lait. Quand il commence à bouillir, l'enlever du feu et y ajouter le caramel, très lentement, tout en continuant à remuer. Attention, ça éclabousse et ça fait monter la température du lait, qui risque alors de déborder. C'est pour ça qu'il ne faut pas hésiter à utiliser une casserole qui soit vraiment grande.

Verser le mélange sur les oeufs, en petit filet et sans cesser de remuer. Remettre le tout sur feu doux, toujours en mélangeant, et laisser la crème épaissir. Attention à ne pas la laisser bouillir, sinon les oeufs vont cuire.

Verser dans 4 ramequins et laisser refroidir au moins une heure au réfrigérateur.

Posté par Audrey59 à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 octobre 2010

Newsletter

Bonjour à toutes et à tous, amateurs de cuisine,

N'oubliez pas que vous pouvez vous abonner à la newsletter, ainsi vous pourrez recevoir un mail dès qu'une nouvelle recette est déposée sur le blog.

Bon week-end!

Audrey

Posté par Audrey59 à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]